real-estate-tag-line

Le sage en Afrique

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on PinterestShare on VK

Le sageEn Afrique, le vieux est celui que l’on respecte. Il est l’ancêtre que l’on écoute.

La parole que l’on boit aveuglement. L’expérience que l’on a pas encore. Le conseiller.

Le sage. En Afrique, les vieux, à bien des égards, sont beaux. Ils flamboient dans leurs boubous colorés.

Epanouis, souriants. Entourés de mille enfants et petits-enfants. Il règne sur la famille.

Ils ne cachent pas leurs rides, ni leurs cheveux blancs. «En Afrique, un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle.» Le vieux c’est la parole qui se perpétue.

L’histoire de la famille qui se transmet de génération en génération avec fierté. Il représente la mémoire. Il incarne le respect.
Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.

Jean Marc Henry

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on TumblrPin on PinterestShare on VK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aux victimes de la torture

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. Malgré l'interdiction absolue de la torture en vertu du droit international, elle persiste dans toutes les régions du monde. La protection des frontières et la sécurité nationale sont des moyens utilisés pour permettre la torture et d'autres formes de traitements cruels, dégradants et inhumains. Ses conséquences vont souvent au-delà de l'acte isolé sur un individu et peuvent être transmises à des générations et conduire à des cycles de violence.

La torture est un crime en vertu du droit international et fait l’objet d’une interdiction absolue qui ne peut être justifiée en aucune circonstance. Cette interdiction fait partie du droit international et s'applique à tous les membres de la communauté internationale, que l'État ait ou non ratifié les traités internationaux dans lesquels la torture est expressément interdite. La pratique systématique ou généralisée de la torture constitue un crime contre l'humanité.

Nous voulons tous nos droits, nous les voulons ici, et nous les voulons maintenant.
...

View on Facebook

« L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir. Seule la lutte libère . »

Thomas SANKARA
...

View on Facebook