real-estate-tag-line

Les armées africaines: leur mission dans la construction de l’Afrique du 21ième siècle

Les armées africaines: leur mission dans la construction de l’Afrique du 21ième siècle

Les nations et les peuples africains ne peuvent et ne doivent se passer d’aucune de leurs composantes dans ce tournant crucial de la construction de l’Afrique su 21ième siècle. Les armées africaines ont, peu après les indépendances, commencé à jouer un rôle important dans la vie des nations africaines et ce quelque soit le qualificatif que les uns et les autres voudront utiliser.
A regarder en face la réalité africaine durant ce demi-siècle, il est évident que l’inclusion des armées du continent dans la stratégie globale d’une Afrique résolument tournée vers cette idée nouvelle d’un progrès qui n’exclut point certains nations et peuples de notre village planétaire s’impose.
Retenons à cet effet que les armées ne constituent point par essence une force brutale mais une force de défense même si du fait de la dictature qui sévit sur le continent, les peuples africains l’y perçoivent différemment.
Ceci étant, pour aller dans le sens de cette nouvelle mission de construction, les armées africaines sont disposées nous en convenons, à démontrer, une fois la confiance fraternelle rétablie, qu’elles sont avant tout républicaines. C’est dire que, pour passer de la dictature à la démocratie, les armées africaines ne doivent point recourir aux coups d’Etat militaires.
Il va s’en dire que les armées républicaines dans des Etats aux institutions démocratiques tirent leur honneur dans la défense de la patrie, à savoir l’intégrité territoriale et la protection des concitoyens. Dans le même ordre d’idée, les nations et les peuples africains doivent s’opposer à la survenue de tout coup d’Etat militaire et le condamner sans réserve.
Il n’y a pas un bon coup d’Etat militaire et il n’y en aura jamais. Et bien, diront d’aucuns, comment dans cette condition, éradiquer la dictature du sol africain ?
C’est simple, une fois que les armées africaines auraient recouvré leur honneur bafoué par la dictature, elles feront comprendre aux dictateurs qu’elles se refusent à tirer sur leurs compatriotes, leurs frères et sœurs.
Du reste, les armées africaines, en se rangeant du côté de la volonté des peuples et de l’Etat de droit, sonneront le glas de la dictature africaine qui prendra fin sans violence et Dieu seul sait, de récents exemples ne manquent pas sur le continent.
En un mot, l’Afrique doit mettre fin de manière définitive et irréversible, tant aux coups d’Etat militaires que constitutionnels.
La Constitution, loi fondamental des Etats ne sauraient être taillée à la mesure d’un homme, mais représentée la volonté exprimée du peuple souverain et reposant sur une séparation des pouvoirs (cf. De l’Esprit des lois – de Montesquieu).
Nous sommes les premiers, bien évidemment, à reconnaître que des armées républicaines africaines et une classe politique africaine devant rendre compte aux peuples et aux institutions républicaines et démocratiques peuvent nous paraître une vue de l’esprit dans les conditions actuelles du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.